Sonnet Oboe

Blog de Coincoin, petit canard Limousin, ex Lyonnais..

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Installation imprimante Brother MFC-J4410DW sur Debian 8 Jessie 64bits

J'ai changé de système d'exploitation et je suis passée de Ubuntu à une Debian 8 Jessie.
Ce nouveau système est en 64bits pour profiter des performances de mon matériel, mais pour l'imprimante, comme souvent, c'est un peu galère, car les pilotes par défaut sont en 32bits.

Après un premier essai d'installation infructueux, je suis retournée sur l'assistance Brother. Et ils propose bien un petit outil d'installation de pilotes pour Linux qui permet que mon imprimante fonctionne.

Voici le lien pour télécharger l'applicatif :
Outil d'installation des Drivers Brother

Sélectionnez la langue
Vous pouvez vérifier que votre modèle d'imprimante est bien dans le listing des imprimantes prises en charges
Validez les conditions d'utilisations et le téléchargement débute.
Les instructions d'installation apparaissent, en anglais.
Ouvrez un terminal et vous connecter avec les droits d'administration.
Première étape, dézip l'archive téléchargée en se positionnant au niveau du dossier où elle a été téléchargée.

gunzip linux-brprinter-installer-*.*.*-*.gz

Seconde étape, lancer l'applicatif.

linux-brprinter-installer-*.*.*-*.gz nom_imprimante_Brother

il faut remplacer nom__imprimante_Brother par votre modèle, par exemple, pour moi, j'ai juste taper MFC-J4410DW (pas besoin de Brother devant comme j'ai eu quelques doutes en lisant la procédure sur le site).
Ensuite, il suivit de valider par Y toutes les invites que vous allez voir apparaître dans le terminal.
A l'étape du choix du point de connexion de votre imprimante, si comme moi, vous n'avez pas le temps de valider avant qu'il vous affiche la liste, il faudra choisir le numéro correspondant au mode de connexion.
Pour ma part, j'ai choisi le "7" puisque mon imprimante est connectée en USB
A priori, c'était le bon choix, puisque la page de test est bien sortie.
Après de nouvelles validations de licences, votre imprimante est installée !
Enjoy !

Le Trône de Fer - L'intégrale 1

"Le Trône de Fer - L'intégrale 1" de George R.R. MARTIN aux Éditions J'ai Lu
Le Trône de Fer - L'intégrale 1

4e de couverture

Le royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le Mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus retors, sen sortiront indemnes...


Pour le moment, je ne suis pas déçue d'avoir attaqué cette saga en livre et ne pas avoir regardé la série éponyme.
J'ai un peu de mal avec le style de la traduction et parfois du mal à suivre les liens des personnages entre eux, surtout qu'une fois on les nommes par leur prénom, leur surnom, leur nom de famille, le nom complet... donc un peu complexe à suivre.
Comme j'avais eu peur de ne pas avoir assez de vocabulaire, j'ai préféré ne pas attaqué en anglais.
Et je crois que j'ai bien fait, car il y a souvent des personnages qui parlent en "patois", donc n'étant pas bilingue anglais, j'aurais peut-être eu du mal.
Dans le volume I de cette intégrale, cela reprend les 2 premiers tomes en langue française de la saga :

  • Le Trône de Fer
  • Le Donjon Rouge

Ces 2 parties sont aussi regroupées en un même volume dans la version original : "A Game of Thrones".
Dans ce premier tome, on rencontre 4 des familles formants les 7 couronnes :
  • Les Stark dont l'emblème est le loup-garou.
    Lord Eddard dit Ned est le meilleur ami du Roi Robert et devient sa "Main".
    Il est seigneur de Winterfell dans la partie nord du pays. Il a 5 enfants légitimes : Robb, Sansa, Arya, Brandon dit Bran et Rickard dit Rickon, et 1 "bâtard" : Jon dit Snow.
    Sa femme est Lady Catelyn dit Cat, qui est une Tully.
    Il a également un frère, Benjen, dit Ben, qui est chef des patrouilleurs de la Garde de Nuit au Mur et a disparu lors d'une patrouille au-delà du Mur.

  • Les Baratheon dont l'emblème est le cerf couronné est la famille régnante du moment.
    Le Roi Robert dit l'Usurpateur est marié à Cersei, une Lannister.
    Il a 3 enfants : Joffrey, Myrcella et Tommen mais il se dit qu'il ne sont pas de lui, mais plutôt des enfants incestueux issus des relations troubles entre sa femme Cersei et son frère jumeau Jaime.
    Il a 2 frères : Lord Stannis qui est seigneur de Peyredragon, une île au nord-est de Port-Réal et Lord Renly qui est seigneur d'Accalmie, une riche région sur le continent plus au sud.

  • Les Lannister dont l'emblème est le lion et qui est également régnante par alliance, la reine Cersei étant membre de cette famille et tirant les ficelles du pouvoir.
    Lord Tywin est le seigneur de Castral Roc et le père de la reine Cersei, de Jaime, dit le Régicide, jumeau de la reine et Tyrion dit le Lutin, qui est nain.

  • Les Taragaryen qui ont pour emblème le dragon et qui était l'ancienne famille régnante mais qui a été décimée lorsque Robert Baratheon a pris le pouvoir. Il ne reste que le prince Viserys qui est en exil dans l'est avec sa sœur la princesse Daenerys.
    Dans le but de reconquérir son trône, il marie sa sœur au Dothraki Khal Drogo mais du fait de son amertume et de sa hâte rien ne se déroulera comme il l'avait prévu.

  • Les Tully dont l'emblème est la truite.
    Lord Hoster est le seigneur de Vivesaigues une région centrale du pays.
    Il a 1 fils, Edmure et 2 filles : Lady Catelyn, l'épouse de Lord Eddard Stark et Lysa qui est l'épouse de Lord Arryn qui était la Main du roi mais qui s'est fait assassiné. Lysa se réfugie avec son fils dans la forteresse des Eyrié.

Les bannières sont de Nekromantics. Je les ai trouvé sur ce site : https://eoleblog.com/2012/05/03/des-trones-de-fer-game-of-thrones-illustres/. Si cela pose un problème que je les utilise, je suis tout à fait prête à les enlever.

L'Ombre du Vent

"L'Ombre du Vent" de Carlos Ruiz ZAFON aux Éditions Le Livre de Poche L'Ombre du Vent

4e de couverture

Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.
L'enfant est ainsi convié par son père à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets "enterrés dans l'âme de la ville" : L'Ombre du Vent.
Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz ZAFON mêle inextricablement la littérature et la vie.

Un livre qui part à la découvert du livre au titre éponyme et surtout de son auteur à travers les yeux d'un enfant et son évolution vers sa vie d'Homme.
L'histoire tient en haleine et on a hâte de connaître la chute.
Le style et l'évolution de Daniel m'a un peu rappelé l'évolution de Ludo dans Les Cerf-Volants.
Ce livre m'a été offert et je ne regrette pas de l'avoir enfin lu. D'autant que ce n'est pas un livre vers lequel j'aurais été spontanément chez un libraire.

Une Vache après l'autre..., la totale !

Voici la grille complète à l'origine de "Une Vache après l'autre..."
Il y a donc 16 races de vache à broder pour terminer le tableau.
Depuis 2010, j'ai tout de même déjà brodé la vache Limousine, la vache Salers, la vache Normande et la Froment du Léon.
A venir donc... la vache Garonnaise.
La grille était parue en mars 2005 dans le numéro 63 d'Ouvrage Broderie et est une création de Monique Bonnin.

Vaches.jpg

Une Vache après l'autre... La Limousine

Ceci est un article publié en, c'est amusant d'ailleurs, le 16 mai, mais 2010... ;-)
J'ai un peu de temps maintenant pour reprendre cette broderie et j'espère donc pouvoir mettre les autres photos.

Depuis que j'ai terminé le lot de serviettes brodées pour aller avec le service en porcelaine de ma mère, j'ai repris une broderie commencée depuis bien 4 ans...
C'est un tableau avec 16 races de vaches qui était paru dans Ouvrages Broderie en 2005.
J'ai donc terminé la vache Limousine (et oui, c'était la première, commencée à Lyon d'ailleurs) et presque la vache Salers (il me manque un colori pour finaliser les cornes).
Voici déjà une photo de la vache Limousine.
Je ne sais pas si je vais beaucoup avancer dans les mois à venir, puisque j'ai la "commande" pour Claire à réaliser avant octobre :-p et peut-être, sûrement, bientôt les mains dans la peinture et le papier-peint.

Vache Limousine brodée sur toile de lin gris ardoise 12 fils/cm

Je mets aussi la grille de cette vache, je sais que c'est un motif d'une créatrice Monique Bonnin, mais c'était pour le magasin Ouvrage Broderie qui a cessé de paraître quelques mois après la parution de cette grille d'ailleurs et malgré mes cherches impossible de retrouver le diagramme sur la toile. En effet, il doit y avoir une erreur dans les coloris DMC pour la Froment du Léon et je n'arrive pas à trouver d'info à ce sujet.
Si jamais la créatrice venait sur ce blog et me demande de retirer la grille, je le ferrais sans problème.
Par ailleurs si quelqu'un a des infos sur le colori 3064 qui apparaît sous 2 symboles différents, je suis preneuse.

grille point de croix de la vache Limousine

Symbol Editor, complément pour KXStitch

Après avoir installé KXStitch, vous pouvez vous trouver limiter dans le nombre de symboles disponibles.
Il est possible d'en créer en utilisant Symbol Editor qui est un complément au logiciel KXStitch.
Là encore, il suffit de trouver un PPA avec le logiciel et de l'installer.
Je l'ai personnellement trouvé sur ce lien :
https://launchpad.net/~ferramroberto/+archive/ubuntu/lffl
Voici les instructions à lancer pour l'installer.

sudo add-apt-repository ppa:ferramroberto/lffl
sudo apt-get update
sudo apt-get install symboleditor

Il suffit ensuite de créer un symbole souhaité sur la grille et une fois le résultat obtenu, sauvegarder le symbole comme nouveau symbole.
On peut créer autant de symboles nouveaux que souhaités et au final sauvegarder sous un fichier de type .sym.
Si vous souhaitez, vous pouvez télécharger la liste de symboles que j'ai créé pour pouvoir reprendre la grille des Vaches, ici : PdC_Symbol.sym

Pour pouvoir utiliser ce fichier ou celui/ceux que vous allez créer avec KXStitch, il faut ensuite le copier dans le répertoire des symboles de KXStitch.
Pour cela, il suffit de copier/coller le fichier du répertoire source vers le répertoire de kde de destination.
Pour éviter tous problèmes de droits d'écrire ou de lecture, il faudra lancer l'instruction en mode super utilisateur.

sudo cp /home/source/PdC_Symbol.sym /usr/share/kde4/apps/kxstitch/symbols/PdC_Symbol.sym

Remplacer "source" par le chemin de stockage du fichier sur votre disque dur.
Remplacer "PdC_Symbol.sym" par le nom de votre fichier de symboles.
Les symboles sont désormais accessible et utilisable dans KXStitch.


KXStitch, logiciel pour grilles de point de croix

Si comme moi il vous arrive de faire du point de croix, vous avez déjà du chercher un logiciel pour vous permettre de faire des grilles.
Sous Windows, il existe bien des logiciels, mais pas forcement donnés.
Sous Linux, il faut un peu chercher, mais j'ai trouvé il y a quelques années KXStitch, qui me convient très bien pour ce que je fais.
Seul "soucis" pour les personnes sous Ubuntu et dérivés, c'est que cela tourne sous un environnement Gnome et que KXStitch a été conçu pour un environnement KDE.
Mais pas de panique, il est possible d'installer KXStitch dans un environnement Gnome et ce de manière beaucoup plus simple que ce que j'avais fait il y a déjà 4 ans. Et en plus, je ne suis plus obligée de le lancer en mode super-utilisateur, ce qui niveau sécurité, n'est pas un luxe ! (j'avais été en lien avec le développeur mais nous n'avions pas trouvé pourquoi j'avais besoin de lancer KXStitch en sudo...)

Voici les lignes de commandes à taper dans une console (raccourci clavier pour ouvrir Terminal : ‹ctrl›+‹alt›+‹T›)

sudo add-apt-repository ppa:ubuntuhandbook1/apps
sudo apt-get update
sudo apt-get install kxstitch

Voici un lien vers un autre site qui parle de KXStitch et vous retrouverez les informations pour l'installation...et si ça ne vous plaisez pas, pour la désinstallation ;-) L'article date de 2013, mais reste d'actualité.

La version de KXStitch déposée sur le UbuntuHandbook1 est la version 1.2.0 (il existe la version 1.3.0 depuis 6 mois). Également, le lien vers la documentation, en anglais, pour l'utilisation de KXStitch, qui peut-être utile pour la prise en main de ce sympathique petit logiciel pour toutes les brodeuses (et brodeurs... ne soyons pas sectaire !).

C'est quoi les PPA pour UBUNTU ?

Je voulais reprendre ma grille de point de croix pour les vaches.
Pour cela, étant sous Ubuntu, j'ai jusqu'à présent utilisé le logiciel KXStitch.
Mais KXStitch tourne avec KDE et Ubuntu est sous Gnome.
En revenant dessus, je viens de constater que lors de la mise à jour de Ubuntu 12.04 vers Ubuntu 14.04, KXStitch est en partie désinstallé.
Je refais donc une recherche mais ne trouve que des instructions d'installation qui parlent d'un dossier PPA et comme je n'aime pas faire sans savoir, je cherche, déjà pour savoir si c'est à moi de créer un dossier PPA comme me le laisser penser un site ou si c'est du même type que la logithèque ou le gestionnaire de paquet.
Au final, cela s'approche plus du gestionnaire de paquet et il ne faut aucunement créer un dossier PPA.
PPA veut dire Personal Package Archives.
Le fait d'installer un paquet via PPA permet de bénéficier automatiquement des mises à jour et pas, comme j'avais du le faire lors de l'installation de KXStitch la première fois, de compiler les paquets en mode console avec make, make install...etc...
Beaucoup plus simple donc.
Voici le lien vers la page de la Communauté Ubuntu expliquant très bien ce que sont les PPA et leur utilisation, ici

Hippocrate Aux Enfers

"Hippocrate Aux Enfers" de Michel CYMES aux Éditions Le Livre de Poche Hippocrate Aux Enfers

4e de couverture

C'était là.
C'est là que tant de cobayes humains ont subi les sévices de ceux qui étaient appelés "docteurs", des docteurs que mes deux grands-pères, disparus dans ce sinistre camp, ont peut-être croisés.
Je suis à Auschwitz-Birkenau.
Là, devant ce bâtiment, mon cœur de médecin ne comprend pas. Comment peut-on vouloir épouser un métier dont le but ultime est de sauver des vies et donner la mort aussi cruellement ? Ils n'étaient pas tous fous, ces médecins de l'horreur, et pas tous incompétents. Et les résultats de ces expériences qui ont été débattus, discutés par des experts lors du procès de Nuremberg ? Ont-ils servi ?
Quand la nécessité est devenue trop pressante, quand j'ai entendu trop de voix dire, de plus en plus fort, que ces expériences avaient peut-être permis des avancées scientifiques, j'ai ressorti toute ma documentation et je me suis mis à écrire.

M.C.

Ce livre devrait être lu par tous les étudiants de médecines dans le cadre de leur cursus à mon avis.
C'est un bon rappel de pourquoi le Code de Nuremberg a été instauré à la suite du procès de Nuremberg et suivi par la déclaration d'Helsinki et en France par la loi Huriet pour encadrer les expérimentations sur l'être humain et que c'est en perpétuel évolution au niveau de la réglementation, certes contraignante pour les médecins souhaitant faire de la recherche, mais là pour éviter les dérives, qui même si elles peuvent parfois paraître minimes, peuvent avoir un impact majeur plus tard.
Par contre, ce que je ne savais pas, c'est que pendant le règne du nazisme et l'extermination de peuples jugés inférieurs par les fanatique nazis, les animaux étaient protégés et on devait s'abstenir de toute cruauté envers eux, notamment lors de l'abattage.....
Je prolongerais peut-être mes lectures par 2 des sources citées par Michel Cyme bien que, je n'arrive toujours pas à comprendre comment des êtres cultivés et instruits aient pu adhérer aux actes atroces commis durant ces années de guerre et surtout sans qu'on ait l'impression qu'ils en éprouvent la moindre culpabilité ou remords.

Corolle de brick tomates et coeurs d'artichauts

Voici mon adaptation libre d'une recette trouvée dans le Prima du mois de mai 2016, car je n'ai pas trouvé de cœur d'artichauts à l'huile comme prévu dans la recette originale.
Corolle de brick tomates et cœurs d'artichauts

Préparation :20 minutes

Cuisson : 30 minutes

T° du four : 180°C - Thermostat : 5



Pour 8 personnes, il faut :

  • 4 feuilles de brick
  • une 10ène de tomates cerises
  • 2 bocaux de cœur d'artichauts en saumure (165g égouttés)
  • 200g de fromage frais type brebis
  • 1 bocal de fêta à l'huile et aux aromates
  • 2 œufs
  • huile d'olive
  • 1 c. à café de graines de sésame
  • 1 c. à café de graines de coriandre
  • poivre

Au moins 1 heure avant d'enfourner, égoutter les cœurs d'artichauts, les couper en 4 et les mettre à macérer avec la fêta à l'huile dans un saladier.
Préchauffer le four thermostat 5 (180°C).
Huiler un moule à manquer.
Placer une feuille de brick dans le moule.
Superposer 3 feuilles supplémentaires en huilant si nécessaire entre chaque pour les faire épouser les bords du moule.
Dans une terrine, mélanger ensemble la préparation artichauts/fêta, le fromage frais et les 2 œufs.
Poivrer si nécessaire. Éviter de saler, la fêta étant déjà salée et les artichauts également.
Une fois la préparation bien homogénéisée, la verser dans le fond de feuilles de brick.
Ajouter les tomates cerises sur le dessus après les avoir coupées en 2.
Parsemer de graines de sésame et de coriandre.
Enfourner pendant 30 minutes.

C'est prêt !

Les Cerf-Volants

"Les Cerfs-volants" de Romain GARY aux Éditions Folio Les Cerfs-volants

4e de couverture

Pour Ludo le narrateur, l'unique amour de sa vie commence à l'âge de dix ans, en 1930, lorsqu'il aperçoit dans la forêt de sa Normandie natale la petite Lila Bronicka, aristocrate polonaise passant ses vacances avec ses parents. Depuis la mort des siens, le jeune garçon a pour tuteur son oncle Ambroise Fleury dit "le facteur timbré" parce qu'il fabrique de merveilleux cerfs-volants connus dans le monde entier. Doué de l'exceptionnelle mémoire "historique" de tous les siens, fidèle aux valeurs de "l'enseignement public obligatoire", le petit Normand n'oubliera jamais Lila. Il essaie de s'en rendre digne, étudie, souffre de jalousie à cause du bel Allemand Hans von Schwede, devient le secrétaire du comte Bronicki avant le départ de la famille en Pologne, où il les rejoint au mois de juin 1939, juste avant l’explosion de la Seconde Guerre mondiale qui l'oblige à rentrer en France.
Alors la séparation commence pour les très jeunes amants... Pour traverser les épreuves, défendre son pays et les valeurs humaines, pour retrouver son amour, Ludo sera toujours soutenu par l'image des grands cerfs-volants, leur symbole d'audace, de poésie et de liberté inscrit dans le ciel.

La lecture de ce livre n'était pas du tout prévu, déjà parce que je n'avais aucune idée de l’existence de cet auteur, ensuite parce que je suis tombée sur ce livre par hasard en vidant la maison de mes grand-parents.
J'avais pris le livre pour participer à une chaîne d'envoi de livres sur Facebook, vu qu'il était en bon état et que je n'avais pas trop l'intention de me dépouiller d'un livre de ma bibliothèque.
Finalement, au moment de l'envoyer, j'ai relu la 4ème de couverture, et comme cela parlait d'une histoire d'amour pendant la guerre, entre un petit Normand et une Polonaise, que mes grand-parents, c'était l'inverse, une petite Normande et un Polonais, je me suis dit, aller, je le lis et je l'enverrais après.

J'ai été captivée par cette histoire qui est à la fois une histoire d'amour, de résistance et d'Histoire tout cours, puisque débute quelques années avant la guerre de 39-45 et s’achève quelques temps après le débarquement de Normandie.
Du coup, je me suis un peu renseignée sur cet auteur, puisque j'ai bien aimé son style.
Et là, je suis d'autant plus surprise de n'avoir jamais entendu parler de lui, puisqu'il a quand même gagné non pas un, avec Les Racines du Ciel en 1956, mais deux prix Goncourt, le second pour La Vie devant Soi, en 1975, publié sous le pseudonyme d'Emile Ajar (sinon, un auteur ne peut pas gagner 2 fois le Goncourt).
Non pas que je sois une fana des prix littéraire, au contraire, j'ai plutôt tendance à m'en "méfier", étant souvent déçue par le style de ce qui a été primé et ayant, les rares fois où j'ai acheté un livre, car primé, eu un mal fou à rentrer dans l'histoire, quand je n'ai pas posé le livre après avoir tenté de lire et relire les 2 premières pages sans arriver à accrocher et imprimer ce que je lisais (par exemple, Peste et Choléra de Patrick Deville ou Le Carnet d'Or de Doris Lessing...).
Du coup, je pense que je vais me racheter Les Cerfs-Volants pour qu'il soit dans ma bibliothèque et sûrement envisager de lire d'autres livres de Romain Gary.

GATEAU MARBRE (ou le secret des volutes de chocolat)

Je livre ici la recette de mon fameux gâteau marbré, qui bien qu'ultra simple, fait toujours de l'effet
gateau marbré

Préparation :30 minutes
Cuisson : 45 minutes
T° du four : 180 à 200°C - Thermostat : 5/6



Pour 4 personnes, il faut :

  • 2 œufs (les peser)
  • farine : le même poids que les 2 œufs
  • sucre : le même poids que les 2 œufs
  • beurre : le même poids que les 2 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • de la poudre de cacao non sucrée (type Vanhouten, le meilleur)

Peser les œufs et prendre le même poids de farine, sucre et beurre.
Préchauffer le four thermostat 5/6 (180 à 200°C).
Faire fondre le beurre.
Dans une terrine, mélanger ensemble la farine, la levure, le sucre, le beurre, les œufs entiers et une pincée de sel.
Une fois la pâte bien homogénéisée, mettre environ la moitié de la pâte dans une autre terrine.
Dans cette moitié, incorporer quelques cuillères de poudre de cacao (en fonction du goût - 2 à 3 cuillères à soupe pour ma part) et homogénéiser de manière à obtenir la pâte chocolatée.
Beurrer et fariner un moule à cake.
Dans le moule, verser un fond de pâte nature, verser par dessus, sans se préoccuper de l'homogénéité, de la pâte chocolatée. Alterner à loisir et jusqu'à épuisement des pâtes couches nature et couches chocolatée.
Enfourner pendant 45 minutes.
Contrôler la cuisson à coeur avec la lame d'un couteau.
Laisser refroidir et démouler pour servir au goûter, pique-nique ou petit-déjeuner.

Les Thanatonautes

"Les Thanatonautes" de Bernard WERBER aux Éditions Le Livre de Poche Les Thanatonautes

4e de couverture

L'homme a tout exploré : le monde de l'espace, le monde sous-marin, le monde souterrain ; seul le continent des morts lui est inconnu.
Voilà la prochaine frontière.
Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de la médecine comme celles de l'astronautique, ils partent à la découverte du paradis.
Leur dénomination ? Les thanatonautes.
Du grec Thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur).
Leurs guides ? Le livre des morts tibétain, le livre des morts égyptien, mais aussi les grandes mythologies et les textes sacrés de pratiquement toutes les religions.
Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu.
En Dante moderne, Bernard Werber nous emmène dans un voyage époustouflant.

Voici un livre que j'avais déjà lu dans mes plus jeunes années.
Il m'a toujours autant plu et comme tous les romans de Bernard Werber lus jusqu'à présent, je l'ai re-dévoré.
Comme Les Fourmis, ce roman que je qualifie d'anticipation, fait réfléchir et se poser des questions sur pleins de domaines, mais surtout notre société.

Fuligineux

Dans les premières lignes du livre que je suis en train de livre, L'Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafón, je suis tombée sur le mot fulgineux et je n'avais pas la notion de ce que cela signifiait. J'ai imaginé que cela voulait évoquer quelque chose de liquide et visqueux. Pas du tout !
Voici donc la définition du petit Robert, édition 2004...

FULIGINEUX, EUSE :

  1. Qui rappelle la suie, qui donne de la suie, qui en a la couleur. => noirâtre.
  2. D'une obscurité épaisse. => fumeux, obscur.
Et donc comme exemple, on peut donc citer cette phrase issue de L'Ombre du Vent :
[...] nous marchions dans les rues d'une Barcelone écrasée sous un ciel de cendre et un soleil fuligineux qui se répandait sur la ville comme une coulée de cuivre liquide.

Le Lecteur de Cadavres

"Le Lecteur de Cadavres" de Antonio GARRIDO aux Éditions Le Livre de Poche Le Lecteur de Cadavres

4e de couverture

Ci Song est un jeune garçon d'origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l'incendie de leur maison et l'arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite soeur malade. C'est à Lin'an, capitale de l'empire, qu'il devient fossaoyeur des "champs de la mort" et il est accepté à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d'un décès le rend célèbre. Lorsque l'écho de ses exploits parvient aux oreilles de l'empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d'assassinats. S'il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments ; s'il échoue, c'est la mort. C'est ainsi que Ci Song, le lecteur de cadavres, devient le premier médecin légiste de tous les temps.
Un roman, inspiré par la vie d'un personnage réel, captivant et richement documenté où, dans la Chine exotique de l'époque médiévale, la haine côtoie l'ambition, comme l'amour, la mort.

J'ai beaucoup aimé ce roman, à mi chemin entre roman historique et roman policier.
L'intrigue tient en haleine jusqu'au bout et on dévore le livre pour savoir quand Ci, le personnage principal, va enfin pouvoir trouver un peu de bonheur et exploiter ses compétences sans contraintes.

Réparer les vivants

"Réparer les vivants" de Maylis De KERANGAL aux Éditions Folio Réparer les vivants

4e de couverture

"Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps."
Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et es espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.


Un roman, presque comme un polar. 24h en quasi apnée en suivant les parents confrontés à la mort de leur enfant et la décision d'autoriser le prélèvement de ses organes, alors qu'il n'a pas l'air mort, puisque ses organes sont viables, mais son cerveau n'est plus.
On suit aussi un peu le quotidien dans les services de réanimations.
Un roman que je recommande vraiment (après qu'il m'ait été recommandée par ma marraine).
Et n'oubliez pas, 2 démarches antinomiques, mais simples :

  • Vous ne souhaitez pas donner vos organes s'il vous arrivez quelque chose de fâcheux un jour, il faut s’inscrire sur le registre national des refus tenu par l'agence de biomédecine.

  • Vous n'en avez pas forcement parler avec vos proches mais vous n'avez pas d’opposition à ce que l'on prélève vos organes pour peut-être sauver d'autres vies, vous pouvez faire une demande de carte de donneur qui facilitera les démarches. Mais cela n'empêche pas d'en parler avec vos proches.

Si vous souhaitez vous renseigner sur le don d'organes, voici deux liens :
http://www.dondorganes.fr/
et
http://www.france-adot.org/

Reprise du blog Sonnet Oboe

Je vais essayer de reprendre ce blog.
J'ai déjà totalement changer la base de données et il va falloir la re-peupler petit à petit.
Par contre, j'ai pas mal de travail encore pour retrouver une apparence qui me plaise. Il me faut un peu de temps pour comprendre tous les fichiers qui interagissent pour donner une apparence cohérente, mais je vais bien finir par y arriver.